Le mot Mutirão (du tupi Motirõ, langue indigène du Brésil) signifie mobilisation collective pour la création de quelque chose, et c’est le groupe comme un tout le grand bénéficiaire; ceci est le concept principal qui fonde et meut notre travail. Mutirão existe déjà et va avoir lieu pendant les mois de Juin et Juillet dans le Jardin Nord de l'importante Fondation Caixa Geral de Depósitos de Lisbonne - CULTURGEST, et déclencher un événement artistique aussi bien par l’architecture de la scène et que par la dramaturgie des gestes et des corps impliqués.

Mutirão est une création collective. Nous partons de ce que nous avons, avec ceux qu'y sont, comme nous pouvons. Artistes et public construisent une maison-scène, abris d'une réflexion/action qui plonge dans la rencontre. Unis dans le geste d'agir, nous erigeons un spectacle pour tous.

Ce projet naît à partir d’une optique d’architecture durable et écologique et, dans ce sens, il sera créé avec des matériaux en excès récoltés dans les dépôts de Culturgest, des restes d’innombrables autres créations, comme des toiles, des affiches, du bois, des palettes, des outils, etc. Nous proposons de mettre en évidence les étapes de cette action en "mutirão", en révélant chaque semaine ses spécificités et différentes couches. Dans le but de renforcer la transdisciplinarité entre la danse et l’architecture, nous proposons un regard recyclé sur ces pratiques, en considérant la transformation, à l’intérieur même de la création de l’oeuvre, aussi bien des matériaux comme de la scène, dans une perspective environnemental et artistique. L’architecture et la pratique artistique viennent alors mettre en évidence une pensée éthico-esthétique sur la construction d’une "maison" à partir de matériaux excédents, des déchets, des restes, en allant à la rencontre des questions et des préoccupations environnementales contemporaines. La danse arrivera sur la scène pour révéler la fureur, la spirale, le chaos, la pause, la beauté, l’urgence et la force qui surgissent du mouvement de "mutirão". Apparemment antagoniques, néanmoins inséparables, ses mouvements font partie du même geste poétique. Des découvertes imprévisibles et des chemins tracés en collaboration intensifient la puissance des corps dans la création de cet espace collectif. Des corps impliqués en accrocher, coller, modeler, sier, pétrir, polir, mélanger, pendre, structurer, tirer, sélectionner, assembler, empiler, suspendre, pousser, emboîter, étirer, plier, enchaîner, serrer, ou simplement être. Danse et architecture composent un duo inséparable dans cette création.

About the author: 

L’équipe technique et artistique de Mutirão est constituée de 9 personnes. 3 professionnels de la danse avec des compétences en théâtre, philosophie, biologie et anthropologie; 3 techniciens d’architecture avec une longue expérience en éco-construction et scénario post-désastre; 1 graphiste documentaliste formée aux arts appliqués et cinéma en mouvement; 1 directrice de production avec une large expérience en projets culturels et 1 metteur en scène de l’actuel scénario portugais des arts performatifs. La nature de cette création est le carrefour entre la danse et l’architecture; la transdisciplinarité du projet exige une équipe diverse de professionnels au capacités distincts.

Márcia Lança performer et chorégraphe qui se dédie à la création de spectacles où elle construit des objets avec rigueur et détail.

Sara Jaleco, chercheuse créatrice, danseuse et biologiste spécialisée en éducation somatique par le mouvement "BMC body-mind centering", agit depuis 2003 en France et Portugal. Dirige le collectif artistique LeMooveNeMent à Montpellier depuis 2007, tourné vers le travail avec la communauté local.

Simon Deprez et Eléonore Labattut, architectes spécialistes en scénarios post-crise, capables de créer dans des conditions adverses, redimensionnent l’imaginaire géographique et développent stratégies pour le réaménagement du territoire, avec l’expérience en création de scénarios pour le théâtre et danse.

Etienne Gentil est maître d’oeuvre en France avec une longue et complexe expérience en éco-construction en terre, bois, pierre et paille. Il récupère patrimoine public, conçoit, élabore et concrétise des projets de construction de façon humaine et avec une approche écologique.

La direction du projet est de Mariana Lemos avec 10 ans d’expérience à Lisbonne en gestion de projets socio-artistiques et travail du corps et danse avec des communautés stigmatisés.

La chorégraphe et danseuse Ainhoa Vidal, mettra en scène les corps et les espaces créés dans cette construction collective. Ses créations circulent dans l’actuel scénario des arts performatifs au Portugal, et son expérience amène de la rigueur, complexité et clarté à la matérialisation de cet objet artistique.

Budget and due dates: 

Malgré le fait que la concrétization de ce projet n'est pas en question si nous ne atteignons pas les objectifs de cette campagne, l'obtention de la valeur proposé va nous permettre une rémuneration plus juste et adequate de certains membres de l'équipe et un plus grand choix de costumes et matériaux.

Mutirão est co-financé par Fondation GDS et est co-produit par Culturgest. Avec ces deux soutiens nous avons obtenus environ 10 mil euros qui seront distribués de la manière suivante :
Cachet des créateurs
Assistante de mise en scène
Coordinateur de construction
Architectes

Néamoins nous avons encore besoin de 5 mil euros pour les dépenses suivantes:
Cachet direction de mise en scène
Matériel et execution des costumes
Matériel scénographique
Coûts de production et matériel graphique

Notre but est d'avoir le spectacle prêt le 15 mai et la première session a déjà ses billets en vente pour les jous 3, 10, 17, 24 Juin et 1 Juillet.

Images: